Skip to the content

Pourquoi proposer un plan cafétéria : les principales raisons

point d'interrogation sur une carte

Classiquement, on évoque de nombreuses raisons à la proposition d’un plan cafétéria aux travailleurs. Le package salarial devient plus attractif et cela influence positivement le recrutement et la rétention des talents. Cependant, les entreprises qui l’offrent à leur personnel ont bien d’autres motivations. Dans cet article, nous en envisagerons cinq autres.

 

1) Valorisation plus importante du package salarial

En Belgique, le package salarial contient déjà de nombreux avantages extralégaux : les employeurs belges en sont les champions. Pourquoi alors offrir un plan cafétéria ? La plupart des packages salariaux sont toutefois tellement fournis que les travailleurs ne savent plus très bien à quoi ils ont droit. S’ils sont à la recherche d’un autre employeur, ils comparent ainsi uniquement certains éléments, tels que le salaire cash et la voiture de société. Les avantages qui ne sont pas mentionnés sur la fiche de paie (pensez à l’assurance hospitalisation) sont souvent oubliés. La valorisation du package salarial total n’est donc pas entièrement explicite.
Vous pouvez remédier à cette situation en implémentant un Total Reward Statement (Bilan). Il s’agit d’un aperçu interactif actualisé du package salarial global du travailleur, avec une description claire pour chaque élément et, lorsque c’est possible, une valorisation, divisée en différentes catégories. De cette façon, le travailleur dispose d’un aperçu complet et graphique de son package salarial. Cela représente déjà un bon début.
La valorisation du package salarial augmente d’autant plus si le travailleur a la possibilité de le composer lui-même. L’exemple classique est celui du travailleur qui simule l’impact d’une voiture plus petite. Lorsque le travailleur reçoit un aperçu financier de l’opération et de ce qu’il pourrait choisir complémentairement (par exemple, financer un vélo), son appréciation du budget s’en trouvera accrue. Finalement, même s’il opte tout de même pour une plus grosse voiture, il appréciera mieux l’avantage, en raison de sa nouvelle compréhension d’une rétrogradation possible.
Ainsi, même un travailleur qui n’effectue pas de choix dans le plan cafétéria estimera davantage le package salarial s’il lui est possible de choisir en connaissance de cause et s’il peut simuler l’impact de ses préférences.

 

2) Harmonisation des composantes du salaire

Le besoin d’harmonisation au sein des entreprises constitue une raison importante pour laquelle beaucoup d’entre elles introduisent un plan cafétéria. De nombreuses entreprises se sont développées au fil des années grâce à des fusions et/ou acquisitions. Représentant d’une cacophonie typiquement belge, le package salarial n’est généralement pas uniformisé, ce qui aboutit finalement à des coûts supplémentaires. Prenons l’exemple d’une entité qui propose une assurance hospitalisation qui fusionne avec une entité sans assurance hospitalisation mais avec trois jours de congés extralégaux. Offrir à tous une assurance hospitalisation pour tous et trois jours de congés entraine naturellement un surcoût important.
Par le biais d’un plan cafétéria, il est possible de donner la possibilité aux travailleurs d’une société de choisir une assurance hospitalisation, moyennant l’échange d’un autre budget, concernant, par exemple, ces trois jours de congés. D’autres travailleurs peuvent donc – sur base volontaire – opter pour ces trois jours de congés supplémentaires. Tout ceci n’implique pas de frais supplémentaires pour l’employeur.
La délicate question de l’harmonisation se pose ainsi de façon transparente. Les travailleurs ont un aperçu des coûts que les avantages entraînent pour leur employeur, ce qui augmente à nouveau l’appréciation du package salarial.

 

3) Appréhender des problèmes spécifiques

Beaucoup d’entreprises rencontrent des problèmes spécifiques avec leur package salarial. Certains points font l’objet de plaintes depuis des années et rendent difficile la rétention des talents ou le recrutement de certains travailleurs.
Il semble qu’un Belge naît non seulement avec une brique dans le ventre, mais aussi avec une voiture de société. Beaucoup de PME ont par exemple du mal à attirer certains profils si elles ne proposent pas de véhicule. Mais, bien entendu, il n’est pas facile d’introduire d’un jour à l’autre cet avantage dans le package salarial standard car cela se révèle inéquitable pour les autres travailleurs qui n’y avaient pas droit. Si une voiture de société fait partie du plan cafétéria, vous pouvez donner la possibilité au nouveau travailleur d’échanger du salaire contre une voiture. Vous devenez alors concurrentiel. En outre, vous offrez également – sans coût supplémentaire – la possibilité aux autres travailleurs d’opter pour une voiture.
Il existe ainsi de nombreux exemples. Pensez simplement au smartphone standard qui est inclus dans le package salarial et dont tout le monde n’est pas satisfait. Ou le travailleur qui a trop ou trop peu de jours de congés.



4) Introduire une mobilité flexible

La mobilité alternative est tendance. Mais il n’est pas toujours possible de l’introduire sans frais supplémentaires. Tous les travailleurs n’ont pas un budget voiture ou un budget mobilité. Et même si le travailleur a un véhicule, la plupart des travailleurs ne sont pas toujours prêts à le rétrograder ou à le rendre.
La solution est alors d’introduire une mobilité alternative via le plan cafétéria. Il peut s’agir d’un leasing vélo classique, mais aussi d’un budget pour une application mobilité qui peut ensuite être utilisée pour le stationnement à la gare, les transports en commun, des vélos et des voitures partagés…
Vous pouvez bien entendu aller plus loin, surtout pour les entreprises qui se trouvent en centre-ville où le parking est un bien précieux. Pourquoi ne pas inclure le budget de ce stationnement dans le plan cafétéria de sorte que les travailleurs puissent éventuellement l’échanger contre un autre avantage ou sélectionner une place de stationnement plus éloignée mais moins chère ? Ou encore offrir la possibilité de rendre sa carte de carburant illimitée ?

 

5) Améliorer l’image de marque de l’employeur

Un plan cafétéria est une belle histoire. Vous démontrez qu’en tant qu’employeur, vous souhaitez jouer un rôle de pionnier. Bien que de plus en plus d’entreprises mettent en place un plan cafétéria, un plan de rémunération flexible reste très innovant. Le plan cafétéria vous donne également l’occasion de mettre en avant certains sujets spécifiques, par exemple, la mobilité verte via le leasing vélo ou l’introduction de voitures électriques, ou encore une RSE (responsabilité sociétale d’entreprise) en incluant un module « dons » à destination de bonnes œuvres. Enfin, vous mettrez encore plus mettre l’accent sur cette innovation en utilisant un bel outil simple et intuitif. Il est important que vous adaptiez ensuite cet outil en fonction de votre propre image de marque, ceci s’appliquant également à toute la communication du plan cafétéria.

KPMG

Luchthaven Brussel Nationaal 1K
B-1930 Zaventem

Avez-vous une question ou désirez-vous plus d’informations ?